« Be Stupid »: le livre, par Renzo Rosso

Un peu à l’exemple de Richard Branson, fondateur de la chaîne Virgin, la marque Diesel et son fondateur Renzo Rosso ont toujours utilisé un marketing et une manière de communiquer décalées. Mais plus qu’une décision commerciale, cette vision correspond aussi à une forme de management, voire à une façon de vivre. C’est le message que Renzo Rosso essaye de nous faire passer dans son livre « Be Stupid » (aux éditions Rizzoli). Vous vous souvenez certainement de la campagne publicitaire Diesel du même nom : « Be Stupid, Smart may have the brains, Stupid has the balls » (Soyez stupide: les intelligents ont peut-être les cerveaux, mais les stupides ont des couilles)? La philosophie de Renzo se résume dans ces mots. Comment mener sa vie et son entreprise avec son coeur (ou ses couilles) plutôt qu’avec sa tête, comment ne pas avoir peur d’échouer, comment se relever et apprendre de ses échecs, comment garder une vision décalée et créative sont les leçons que l’entrepreneur italien cherche à transmettre. Malgré le succès, il continue d’ailleurs à se les appliquer à lui-même, à l’exemple de la révolution actuelle qu’il mène au sein de son groupe Only The Brave (holding chapeautant toutes ses marques) en le faisant glisser de l’image traditionnelle Diesel vers un côté plus féminin, fashion et trendy, comme je vous l’expliquais ici. À commander chez Colette pour € 19 ici.