En visite chez Maison Francis Kurkdjian

Il n’est pas fils de parfumeur, il n’a pas non plus hérité d’une maison à Grasse, pourtant, alors qu’il n’avait que 15 ans, Francis Kurkdjian a décidé de devenir créateur de parfums. Depuis, sa success story en a fait le petit prince des nez parisiens. Petit flash back: à peine sorti de l’Ecole Internationale de Parfumerie ISIPCA de Versailles, notre surdoué du flacon crée à 25 ans sa première fragrance: Le Mâle de Jean-Paul Gaultier. Bingo. Suivront des dizaines d’autres réussites, dont Rumeur de Lanvin, Armani Mania ou encore l’Eau Noire de Dior.  En 2001, il est le premier parfumeur à ouvrir son propre atelier de sur mesure. Ce département existe encore aujourd’hui: il vous en coûtera € 8000 pour avoir votre propre senteur exclusive. Pour ce prix-là, vous recevrez deux écrins contenant chacun un flacon gravé de 60 ml (rechargeable, évidemment). La marque Maison Francis Kurkdjian est ensuite fondée en 2009.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai pu visiter son flag ship store, au 5 rue d’Alger, dans le premier arrondissement de Paris, à deux pas de la Rue St-Honoré et de son concept store Colette. Après avoir découvert toute sa gamme, j’ai eu un penchant pour deux de ses créations, la première ayant une signature plutôt féminine, la seconde clairement plus virile. L’une, Aqua Universalis Forte, est une eau de parfum ayant un taux de concentration de 40%, l’égal d’un extrait de parfum, composée de cédrat, bergamote, jasmin, rose, et légèrement boisée. L’autre, mon coup de coeur, est baptisé Oud. Le oud est un bois du Laos extrêmement rare, ce qui en fait la plus exclusive et la plus coûteuse des matières premières de la parfumerie (Tom Ford l’utilise aussi pour Oud Wood de la collection Private Blend). Il est ici relevé de safran et de patchouli, un mélange curieux mais parfaitement maitrisé.  Au final, la Maison Francis Kurkdjian nous offre une très belle gamme de produits, élégante, au raffinement très français. Si vous ne prévoyez pas de passage dans la Ville de Lumière prochainement, vous pourrez toujours vous rabattre sur ses autres points de vente ou sa boutique en ligne. Et apprenez à retenir ce nom: Kurkdjian!            – Jorge S. B. Guerreiro