Semaine de la Haute-Couture parisienne, les points forts

Chanel3 La semaine passée s’est tenue la semaine des défilés Haute Couture Automne/hiver à Paris, retour sur les points forts qu’il ne fallait pas manquer.

La mariée de Chanel

German designer Karl Lagerfeld and model Ashleigh Good appear at the end of his Haute Couture Fall/Winter 2014-2015 fashion show for French fashion house Chanel in Paris À chaque défilé Chanel, qu’il soit pour le prêt-à-porter, pour les collections croisière ou pour la Haute Couture, on s’attend toujours à quelque chose de spectaculaire et de surprenant. La maison aux deux C n’a pas dérogé à la règle mardi passé. Dans un décor blanc et épuré au Grand Palais, Karl en a surpris plus d’un en clôturant son défilé par une mariée enceinte vêtue d’une robe en néoprène.

Chanel file du béton

chanel Le défilé Chanel n’a pas uniquement marqué les esprits avec sa mariée enceinte, mais aussi grâce aux matériaux innovants employés par le créateur. En effet, il a utilisé une fine fibre de béton tissée pour créer un corsage, un plastron ou un revers de veste. Karl a ainsi voulu rendre hommage au travers de ce défilé nommé « Le Corbusier rencontre Versailles » au célèbre architecte suisse. « Il fallait des matières nouvelles pour ces vêtements, autrement ils feraient costumes d’époque. J’aime la haute couture, pas la vieille couture ». Tout en respectant la tradition de la Haute Couture, Karl Lagerfeld prouve une fois de plus qu’il est toujours à même d’innover et révolutionner le monde de la mode.

Marie Antoinette revisitée chez Dior

Dior Pour Christian Dior, Raf Simons s’inspire de Marie Antoinette et de la mode du 18ème siècle pour sa collection Haute Couture. Il enlève toutes les garnitures et artifices baroques aux robes style Marie Antoinette pour ne garder que les coupes et en faire des robes de bal contemporaines.

Le tapis rouge de Viktor&Rolf

VictorRolf1 Viktor&Rolf ont présenté un défilé très conceptuel articulé autour du tapis rouge. Les mannequins défilaient sur un red carpet en portant des vêtements …en tapis rouge. Les tenues étaient très variées, une robe bustier, une jupe plissée, ou encore une robe ballon. Beaucoup de pièces étaient drapées et ne laissaient entrevoir aucune couture. On retrouve sur une majorité des pièces un gros nœud, comme fil rouge tout au long de la collection.

Conchita Wurst pour Jean Paul Gautier 

JPG1 Jean-Paul Gaultier est un habitué du buzz. Rappelez-vous, il avait déjà fait couler beaucoup d’encre en faisant défiler la starlette de télé-réalité Nabilla, mais aussi Beth Ditto ou plus récemment Dita Von Teese. Pour le final de son défilé Haute Couture, il a à nouveau attiré l’attention en faisant défiler la récemment célèbre Conchita Wurst, gagnante de l’Eurovision, dans une robe noir et rouge, à l’image de son défilé « vampiresque ».

Matthieu Blazy directeur artistique de Maison Martin Margiela ? 

MMM

Sur toute les lèvres cette semaine : la rumeur désignant Matthieu Blazy comme directeur artistique de la Maison Martin Margiela, alors que celle-ci prétend travailler en collectif depuis le départ de Martin Margiela en 2009. Tout est parti d’une photo postée sur le compte Instagram de Suzy Menkes sur laquelle on aperçoit Raf Simons et Matthieu Blazy avec comme légende : « Raf Simons congratulates Matthieu Blazy after a powerful Maison Martin Margiela Artisanal show »… Affaire à suivre !

Delfine Manivet s’essaie à la Haute Couture 

Manivet 1 Célèbre pour ses robes de mariées, la créatrice parisienne Delphine Manivet a dévoilé sa première collection Couture à Paris lundi passé. Elle fait un clin d’œil à Paul Poiret avec des grands manteaux et des petits chapeaux. Les robes noires sont quant à elles inspirées du travail de Pierre Soulage, connu pour ses œuvres monochromes noires. À voir si cette première collection Couture aura autant de succès que ses lignes de robes de mariées.

– Clémence Rouvinet Manivet 2