Salon des Antiquaires de Lausanne: une manifestation qui se réinvente

IMG_7861 (1)

Comme chaque année à la même période depuis 1970 déjà, le Salon des Antiquaires et des arts du XXème siècle a lieu à Lausanne. Une quarantaine d’exposants spécialisés dans différents domaines et époques y tiennent des stands particulièrement mis en valeur par un nouvel aménagement. Datant de 2014, celui-ci a été conçu par la maison Stabilo qui avait déjà “rafraîchi” la TEFAF de Maastricht ou la BRAFA de Bruxelles. C’est que désormais en Suisse plus aucune manifestation du même genre n’est organisée, et il s’agit d’y intéresser une nouvelle génération de visiteurs – acheteurs. Une vent de réforme souffle sur le métier d’antiquaire, tant la profession a changé ses dernières années. D’où d’ailleurs l’apport «et des arts du XXe siècle» à l’ancien intitulé de la manifestation. Les goûts ont évolué, et les armoires de grand-maman ne se vendent plus guère. “La mode est aujourd’hui au design du XXème siècle, à la peinture, aux objets de curiosité. Nous vendons bien tout ce qui s’accroche au mur. Pour le reste, les acheteurs portent maintenant leur choix sur du mobilier datant des années soixante, septante, voir désormais quatre-vingt-dix”, selon Lionel Latham, président de la manifestation.

Une tendance confirmée par Patrick Gutknecht: “notre métier est en pleine mutation. Nous combinons désormais les métiers d’antiquaire, d’expert, de décorateur et de galeriste.” Des paroles que cet exposant genevois n’hésite pas à mettre en pratique en assortissant une paire de tabourets signée Giacometti à un photo montage de Star Wars de l’artiste français Cédric Delsaux mettant en scène le vaisseau spatial Falcon dans un chantier de Dubai. Impensable il y a quelques années encore.

IMG_7782

Galerie Style 25, Lausanne: vitrail Fernand Léger monté en paravent

Malgré cette évolution, qualité et authenticité des pièces restent l’objectif prioritaire. Pour ce faire, une armada d’experts essaime les allées du salon avant son ouverture, demandant ici un réétiquetage, là le retrait pur et simple d’un objet douteux. De quoi rassurer les acheteurs, quel que soit leur budget.

En parallèle, le Salon des Antiquaires accueille chaque année un hôte d’honneur. Lors de cette 46ème édition, ce sont 45 tableaux de la Fondation Pierre Arnaud qui sont exposés, regroupant les oeuvres d’artistes suisses installés en Valais entre 1850 et 1950.

À voir jusqu’à ce dimanche 22 novembre à Lausanne, au Palais de Beaulieu.

– Jorge S. B. Guerreiro

***

Informations pratiques:

Salon des Antiquaires et des Arts du XXème siècle

Palais de Beaulieu, Lausanne, Suisse

Du 14 au 22 novembre 2015

www.salondesantiquaires.ch

FullSizeRender 2

Galerie Gutknecht, Genève: photographie de Cédric Delsaux et paire de tabourets Alberto Giacometti