Chanel défile à Cuba

new-chanel-holding

Grande première dans l’histoire de la mode, la maison Chanel a organisé hier soir un défilé dans les rues de la Havane, à Cuba. Depuis son ouverture, l’île des Caraïbes est devenu le nouvel Eldorado des marketeurs en tout genre – dépêchez-vous d’y aller, dans quelques mois le lieu aura retrouvé son statut pré-révolutionnaire: un parc d’attractions géant pour touristes américains. Le premier paquebot de croisière y a d’ailleurs débarqué hier aussi. Drôle de coincidence, puisque c’est justement une Cruise Collection que Chanel y présentait.

Tout une flopée de stars et VIPs ont été conviés à visiter une exposition de photographies signées Karl Lagerfeld puis l’ancienne maison de l’écrivain Ernest Hemingway avant d’être transportés sur le lieu du défilé par de somptueuses voitures de collection cubaines. Là, à même une rue de la Havane, Karl Lagerfeld a présenté une collection très colorée, aux tissus imprimés (et arborant souvent justement les dites voitures). Les pièces qui vont cartonner à coup sûr: le t-shirt “Viva Coco libre”, référence à la devise de la révolution cubaine ; les souliers ouvert à lacets et les chapeaux à perles. En lieu et place du traditionnel passage de tous les modèles à la fin du show, les spectateurs ont eu le droit à un cortège de musiciens et de danseurs de conga.

Alors que les rumeurs de départ à la retraite de Karl Lagerfeld se font de plus en plus insistantes, ce dernier a clôt le défilé vêtu d’une veste Yves Saint Laurent. Veste dessinée par le démissionnaire Hedi Slimane que l’on pressent pour remplacer King Karl chez Chanel. La boucle se bouclerait-elle?

– Jorge S. B. Guerreiro

Capture d’écran 2016-05-04 à 07.31.43Capture d’écran 2016-05-04 à 07.33.53Capture d’écran 2016-05-04 à 07.33.33Capture d’écran 2016-05-04 à 07.32.28Capture d’écran 2016-05-04 à 07.32.43Capture d’écran 2016-05-04 à 07.32.47vogue_espana_2581_620x4314 - copie

(photos: IG)