H. Moser & Cie lance une montre fabriquée en… fromage!

Moser Swiss Mad Watch

Non, nous ne sommes pas le premier avril. C’est bien en fromage que la “Swiss Mad Watch”, la nouvelle montre de la manufacture horlogère H. Moser et Cie, est fabriquée.

Créée en Suisse, par des Suisses et avec des matériaux suisses: telle est la revendication d’Edouard Meylan, CEO de la marque H. Moser & Cie, au sujet de cette nouvelle toquante complètement toquée. La compagnie schaffousoise joint le geste à la parole en utilisant l’une des matières premières les plus helvétiques qui soient: les vaches, en utilisant cette ressource nationale partout où elle peut l’être sur sa Swiss Mad Watch. Son boîtier est ainsi fabriqué à base de fromage Vacherin Mont d’Or stabilisé à l’aide d’un matériau composite puis usiné et poli, tandis que son bracelet est confectionné en véritable peau de ruminant suisse. Le cadran rouge fumé rehaussé d’index blancs évoque le drapeau rouge à croix blanche.

Outre son côté gag dont on connaît la marque coutumière du fait – souvenez-vous de son modèle Swiss Alp Watch se moquant des montres connectées – la Swiss Mad Watch se veut surtout le support d’une revendication que H. Moser & Cie compte faire entendre par ce biais: l’absurdité de la pourtant fraîchement revue norme du Swiss Made, exigeant depuis ce 1er janvier 2017 que 60% des composants d’une montre soient d’origine suisse (contre 50% auparavant). Les Schaffousois estiment cette nouvelle législation comme étant largement insuffisante et garante de rien, engendrant confusion et dérives.

“Avec la Swiss Mad Watch, c’est un message que nous adressons à l’industrie horlogère suisse, aux autorités et à tous les amateurs de montres : le label Swiss Made ne signifie plus rien”, déclare Edouard Meylan. “Pire, il permet de justifier toutes les dérives de notre industrie. A ce label laxiste et insuffisant, nous répondons par la dérision. Chez H. Moser & Cie., nous produisons des montres réellement suisses, riches d’une tradition horlogère et d’un savoir-faire centenaire, dont la qualité parle d’elle-même, et qui peuvent très bien se passer de tout label. Nous ne faisons pas du Swiss Made : nous sommes suisses. A 100% avec la Swiss Mad Watch, à plus de 95% avec tous nos autres modèles”. En conséquence, H. Moser & Cie a donc pris la décision de ne plus apposer la mention Swiss Made sur le cadran de ses nouvelles créations, avec effet immédiat.

Pour attirer l’attention du consommateur sur cette problématique, Edouard Meylan se met lui-même en scène dans une vidéo satirique dénonçant avec humour les petits arrangements avec la vérité qui ont contribué à façonner la mythologie de la Suisse à l’international, en prônant le slogan #MakeSwissMadeGreatAgain.

La Swiss Mad Watch sera officiellement présentée à Genève lors du Salon de la Haute Horlogerie SIHH le 16 janvier prochain. Même son prix se veut une provocation: 1’081’291.- francs suisses! Les bénéfices issus de cette vente seront reversés à un fonds de soutien en faveur des fournisseurs horlogers suisses indépendants, souffrant actuellement de la situation économique difficile et de la délocalisation de la production de certaines marques en Asie, selon H. Moser & Cie. On comprend qu’ils en fassent tout un fromage!

Joli coup de buzz 100% Swiss Made garanti!

– Jorge S. B. Guerreiro

Edouard Meylan

Edouard Meylan, CEO de H. Moser & Cie, présentant le fromage Vacherin Mont d’Or servant à fabriquer le boîtier de la Swiss Mad Watch.