Louis Vuitton ouvre sa nouvelle Maison de la Place Vendôme

3Louisuitton1

Mardi passé le 4 octobre, Louis Vuitton ouvrait à Paris au numéro deux de la Place Vendôme sa « Maison Louis Vuitton Vendôme ». L’architecte Peter Marino a été mandaté pour réunir en un seul ensemble les deux hôtels particuliers faisant l’angle de la place Vendôme et de la rue Saint-Honoré, l’Hôtel Baudet de Morlet et l’Hôtel Heuzé de Vologer. Construits tous deux en 1714, ils auront vu passer en leurs murs pléthore d’aristocrates et de nobles – et même Napoléon 3.

Oui, Louis Vuitton dispose déjà d’un immense flagship store sur les Champs-Elysées et d’une grande boutique Avenue Montaigne. Mais il s’agit ici d’autre chose: la démonstration de la domination de la marque sur le luxe mondial. Les références à ce trône sont nombreuses, à commencer par le bâtiment lui-même dont le dessin original est dû à Jules-Hardouin-Mansart, l’architecte du Château de Versailles. Et pour que la symbolique n’échappe à personne, un immense soleil décore désormais la façade de la maison, modeste allusion à Louis XIV, le Roi Soleil. Par la même occasion, Vuitton célèbre également ses propres origines. Lorsqu’en 1837 le jeune Louis arriva, à pied, de son Jura français natal, c’est à deux pas, au 327 de la rue Saint-Honoré, qu’il trouva son premier emploi parisien. Et 17 ans plus tard, il choisit l’autre côté de la Place Vendôme, au 4 de la rue des Capucines, pour y devenir maître malletier et fonder sa griffe.

Fast forward de 163 ans: la Maison Louis Vuitton Vendôme ouvre donc ses portes après 5 ans de travaux. D’une surface totale de 3’500 m2 sur 5 étages, la maison dispose bien sûr d’un espace de vente de 1’460 m2 que se repartissent maroquinerie, bagages, prêt-à-porter masculin et féminin, joaillerie, horlogerie, souliers, parfums et accessoires. Une sélection de 33 œuvres d’art sont disséminées un peu partout. Parmi celles-ci, des pièces contemporaines des artistes Laurent Grasso, Stephen Sprouse, Serge Alain Nitegeka, Farhad Moshiri, Paul Nabulumo Namarinjmak et Yan Pei Ming. L’artiste franco-chinois signe d’ailleurs un portrait du fondateur Louis Vuitton.

16255843

La maison abrite aussi trois lieux plus discrets. Au quatrième étage, au-dessus de la surface commerciale, se trouvent deux ateliers. Le premier est consacré à la haute joaillerie. A ce sujet, il sera par ailleurs intéressant de suivre ce que la marque compte faire de sa boutique de joaillerie et horlogerie sise depuis quelques années au numéro 23 de la même Place Vendôme. Dans le second, l’atelier « Rare et Exceptionnel », dix couturières s’affairent à la création des robes que porteront les mannequins lors des défilés ou les stars sur les tapis rouges. Brigitte Macron approuve.

Et enfin, puisqu’il faut bien que cette maison en soit une, un appartement VIP de 145 m2 se cache au deuxième étage, en lieu et place de la chambre du maître de l’hôtel particulier. Des clients eux aussi très particuliers pourront y être reçus à l’abri des regards.

– Jorge S. B. GuerreiroCapture-D-Ecran-11625584116255853Capture-D-Ecran-3Capture-D-Ecran-2